L’alimentation intuitive c’est quoi ?

Aujourd’hui nous sommes dans un monde où l’information est accessible partout et à n’importe quel moment de la journée. De nos jours plus besoin d’avoir un master en nutrition pour avoir accès à toutes ces connaissances. En un clic on connait le nombre de glucides contenus dans une mandarine, comment suivre le nouveau régime kéto ou paléo le nombre de protéines que l’on doit consommer après notre séance de sport pour ne pas perdre notre masse musculaire …

IMG_20190711_192006_712

Au premier abord on se dit que c’est incroyable et que l’on a vraiment de la chance d’avoir cet accès illimité à de nouvelles connaissances de manière instantanée. Mais il y a un léger problème, la nutrition ne se réduit pas à une science, à des données collectées, à un programme à suivre. A cause de toutes ces données notre cerveau est saturé d’informations qui sont souvent contradictoires. Car la nutrition étant une science, les recherches évoluent et ce qui était vrai il y a 2 ans peut être complétement faux suite à une nouvelle étude publiée.

 

Je vous donne l’exemple du lait, il y a quelques années le lait était le remède miracle à l’ostéoporose, aux sportifs qui voulaient faire le plein de calcium, aux mamans soucieuses de la santé de leurs enfants. Aujourd’hui on s’aperçoit que c’est l’inverse et que cela pourrait même devenir dangereux pour la santé.

Les « pseudo professionnels de la nutrition » crée des nouveaux régimes tous les quatre matins avec de nouvelles idées farfelus pour faire de l’argent. Et oui pour faire de l’argent accompagner des personnes en leur disant de faire du sport et de leur dire de manger équilibré ce n’est pas attractif …

Les gens veulent de la nouveauté, un régime tendance et surtout une promesse de perte de poids importante. C’est à cause de cela que sont crées des régimes où l’on ne mange que des protéines, que du raisin, un pamplemousse avant chaque repas, des repas liquide, pas de glucide le soir pendant 4 semaines et réintroduit, un aliment de chaque couleur …

Car voyez-vous en créant des régimes comme cela on crée une mode, ce qui est à la mode ça fait gagner de l’argent. Et en plus on crée une dépendance si en tant que diététicienne je te dis que tu dois venir me voir toutes les 2 semaines car je vais te changer ton régime car il y a une progression de tes grammages ou que l’on va réintroduire tel aliments … tu vas revenir dans mon cabinet et pour ça je vais gagner de l’argent. Je suis désolée de vous avouez ça mais bien des « professionnels » ne voit en vous qu’un beau portefeuille. Si vous saviez ce qu’on entant comme connerie pour retenir les clients dans ce milieu …

En tant que psycho-nutritionniste je suis heureuse quand je ne revois jamais un patient ok je ne re gagnerai pas d’argent avec lui mais au moins j’ai ma conscience en paix.

Pour ceux qui ne me connaissent pas je suis Audrey une psycho-nutritionniste spécialisée dans les troubles alimentaires et la pleine conscience (formé avec Jan Chosen Bay) et je vais essayer de vous aidez à y voir plus clair dans l’alimentation intuitive.

Donc pour résumer aujourd’hui : on a un accès illimité à l’information, on mange en fonction de ce qu’internet, ma voisine, ma pharmacienne, mon coach sportif m’a dit de manger, on mange car « c’est bon pour la santé », on ne mange plus de lait car « on va avoir le cancer », on ne mange plus de sucre « car c’est plus addictif que la cocaïne », on mange du quinoa car « c’est riche en protéines » …

Mais en plus de toutes ces connaissances acquises il y a également l’éducation qui joue un rôle important dans la création de nos croyances « finit ton assiette sinon tu n’as pas de dessert » « arrête de manger du pain sinon tu vas grossir » : en tant qu’enfant on grandit avec ces informations que l’on a stocké et qui deviennent notre vérité.

Les aliments sont classés selon un système binaire noir/blanc je mange/je ne mange pas, bon pour la santé/dangereux, aliment autorisé/aliment interdit.

On ne mange plus par plaisir, par envie par besoin mais parce que « j’ai vu un documentaire », « on m’a dit que c’était bon pour la santé ».

Et cela à des conséquences sur notre comportement alimentaire :

  • Déconnexion avec le corps : petit à petit on se déconnecte de nos sensations alimentaires « la faim, la satiété … » on remplace nos signaux corporels par des connaissances. (C’est le cas de beaucoup de personnes atteintes de TCA : on n’écoute plus le corps mais on écoute des informations scientifiques ou pseudo scientifiques)
  • On est perdu : on ne sait plus quoi manger, on ne sait plus qui écouter, on a trop d’informations contradictoires.
  • Les TCA : bien évidement la déclaration d’un TCA est multi factorielle mais les régimes, la déconnexion des sensations corporelles, l’hyper connaissance dans le domaine de la nutrition, le fonctionnement binaire bon/mauvais, les croyances jouent un rôle important dans les TCA
  • La prise de poids : On est perdu, on mange car il faut manger alors que l’on a pas faim, on détraque notre organisme en ignorant nos sensations alimentaires et nos besoins, on s’interdit des aliments alors qu’on en a envie et cela donne lieu à des crises alimentaires (j’y reviendrait plus tard) ex : je suis au régime et je m’interdit les gâteaux, je tiens bon 1 semaine 1 mois … mais le jour où je n’ai pas le moral et je me retrouve avec ce paquet de gâteaux, je ne vais pas en manger qu’un seul, mais plutôt la boîte entière …

Autre exemple quand on ignore les signaux de notre corps : il est 8h je n’ai pas faim et pourtant je prends un petit déjeuner copieux car « c’est le repas le plus important de la journée, il ne faut pas le louper »

Mais pourtant votre corps vient de vous dire qu’il n’avait pas faim, il ne veut pas de nourriture et surement pas quelque chose de copieux. Et pourtant, vous allez avaler tout ça qu’il le veuille ou non. Vous lui dites clairement : tais-toi je sais mieux que toi ce qui est bon pour toi  …

C’est votre corps, votre corps doit être la référence absolue, votre professeur il sait mieux que n’importe qui ce qui est bon pour lui. Si vous êtes connectez à ces signaux et surtout si vous savez les écouter et y répondre correctement votre corps va vous dire exactement ce dont il a besoin.

Ce qui est valable pour une personne n’est pas valable pour vous car VOUS êtes unique, vous avez des besoins spécifiques. Peut être que vous êtes dans une période où vous êtes plus déprimé, vous avez changé de travail, vous avez la grippe, vous êtes en train d’ovuler, vous êtes sportif, vous êtes blessé, vous avez un cancer, vous êtes une maman, c’est l’hiver …

Donc en plus d’être une personne unique « tu es d’ailleurs une personne merveilleuse au passage 😊 » vous n’avez pas les mêmes besoins d’une saison à l’autre, d’un mois à l’autre, d’un jour à l’autre pour toutes les raisons évoquées ci-dessus.

Qu’est-ce que l’alimentation intuitive ?

L’alimentation intuitive est une méthode qui consiste à retrouver une relation saine avec l’alimentation avec son corps.

Comment ? En se reconnectant au corps, aux sensations corporelles, en écoutant son corps et à mangeant en fonction de nos besoins et non pas d’une norme, des études, de la nutrition, de notre famille, des régimes. On redonne à chaque personne sa place d’individu, de personne unique avec des besoins spécifiques, il retrouve ainsi ses capacités de connaissances de son propre corps, il retrouve de la liberté.

On cherche à casser toutes nos idées reçus, nos croyances, nos connaissances en matière d’alimentation pour remettre notre corps au centre de cette méthode.

Si je résume à ma façon : vous dites stop à toutes les règles à la con, tous les régimes, les magazines santé, les « on m’a dit que » et vous vous recentrez sur vous, vos besoins, votre corps, vos sensations corporelles vous êtes en accords avec ce que vous êtes et ce dont vous avez besoin. Votre corps est le seul scientifique en qui vous devez faire confiance en matière d’alimentation et de sensations corporelles. Bien sûr ça n’arrive pas du jour au lendemain, c’est un apprentissage de se reconnecter à ce corps qui a souvent été ignoré pendant de nombreuses années. Il faut aussi désapprendre toutes les règles, changer nos croyances. C’est un apprentissage comme un autre. Mais il en vaut vraiment la peine croyez-moi.

Il s’agit de retrouver un rapport sain avec son corps et son alimentation de vivre en paix, ne plus être en conflit avec son alimentation

Qui est derrière ce concept ?

Deux nutritionnistes américaines Evelyn Tribole et Elyde Resch qui ont vu les limites de leur métier en faisant l’expérience de se retrouver avec des patients en reprise de poids suite aux régimes prescrits. Des patients perdus fassent à l’alimentation avec des croyances très ancrées. Elles ont donc décider de changer radicalement leur prise en charge et ont créé 10 concepts sur lesquels repose l’alimentation intuitive :

  • Rejeter la mentalité des régimes
  • Faire honneur à sa faim
  • Se réconcilier avec la nourriture
  • Cesser de penser qu’il y a de bons et mauvais aliments
  • Faire confiance à ses sensations de satiété
  • Redécouvrir le plaisir de manger
  • En finir avec l’alimentation émotionnelle
  • Respecter son corps : accepter l’idée qu’on a tous un poids de forme
  • Faire du sport pour le plaisir et non pas pour maigrir
  • Honorer sa santé

Comment ça marche ?

La règle : il n’y a pas de règle !

On mange ce dont le corps à besoin, on oublie toutes les règles alimentaires que l’on a appris, toutes les croyances que l’on a créer et on vit, on ressent on expérimente on est en phase avec notre corps on l’écoute.

On y va à tâtons, je trouve que les questions aident beaucoup pour cette démarche.

Je vous donne quelques questions que je pose à mes patients pour les aider.

  • Est ce que j’ai faim ?
  • De quoi ai je envie ? est ce que c’est une envie ou un besoin physiologique ?
  • Est ce que j’en ai envie car il y a une émotion derrière ? de la colère, de la tristesse ? ou peut être de l’ennuie ?
  • Si j’en ai envie, quelle quantité ? est ce que j’ai très faim ? Sur une échelle de 0 à 10 ou se situe ma faim.
  • Est ce que j’ai envie de quelques chose de sucré, salé ? chaud, froid ? épicé ? léger ? rassasiant ? 

Pour moi l’alimentation intuitive est un travail à accompagner d’un travail sur vos émotions, les raisons qui vous poussent à manger. Pour être capable de manger de manière intuitive vous devez faire la différence entre une envie liée à une émotion et un réel besoin physiologique. Vous allez dans tous les cas avoir une prise alimentaire mais vous devez en connaître l’origine pour y répondre de manière adaptée. Vous devez travailler sur vos émotions, vos croyances. C’est un travail sur le long terme mais c’est un cheminement durable.

  • Travailler sur les sensations de satiété et de faim
  • Travailler sur vos croyances

Les repas sont faits en fonction de votre besoin du jour, en étant à l’écoute de votre corps (réellement à l’écoute) votre corps vous dirigera vers des aliments variés créant ainsi une alimentation équilibrée sur le long terme. Peut être que cette nouvelle alimentation ne correspondra pas aux plans nutritionnels auxquels vous êtes habitués mais c’est un plan sur le long terme adapté à votre corps, vos besoins, votre situation du moment.

Si vous avez besoin d’un peu plus de réconfort que d’habitude, peut être que vous allez avoir besoin de chocolat mais le fait d’écouter votre corps et de vous l’autorisez entrainera une petite prise de chocolat et non pas 3 plaquettes … Car vous allez avoir une réponse adaptée, vous prenez en compte votre état émotionnel, vous écoutez votre corps et vous répondez à ses besoins. Le lendemain il vous demandera surement autre chose et la fonction de confort, réconfort du chocolat aura été remplit sans culpabilité. Et cela n’entrainera pas une restriction derrière …

C’est une manière de fonctionner complétement différente, ça prend du temps je le répète mais vous n’avez pas appris à marcher en 2 jours non ? Alors soyez remplit de bienveillance et essayez ….

Pour qui ?

  • Les personnes qui sont en guerre avec leur corps et où l’alimentation et qui souhaitent retrouver le plaisir de manger
  • Les personnes qui mangent de manière émotionnelle
  • Les boulimiques, les hyperphages (cas particulier pour l’anorexie j’en parlerai dans une vidéo car elles ont plus de difficultés à percevoir la faim à cause de cette pathologie, il y a un autre travail à faire en amont)
  • Les personnes qui en on marre de faire des régimes
  • Les personnes qui veulent s’accepter
  • Les personnes qui veulent se reconnecter à leurs signaux de faim, de satiété
  • Les personnes qui veulent retrouver leur poids de forme (je ne parle pas de maigrir, l’alimentation intuitive commence à être détourner par ceux qui veulent faire du fric sur une nouvelle tendance pour perdre du poids et donc être un régime l’alimentation intuitive est à l’opposé des régimes ….)

Je vous avez demandez si vous aviez des questions sur Instagram concernant l’alimentation consciente et apparemment c’est un sujet qui vous intéresse énormément car j’ai eu beaucoup de questions. C’est pour cela que j’ai décidé de changer de format pour répondre à ces questions et vous expliquez plus en détail cette méthode et passer sur un format vidéo.

Donc la prochaine partie sera une réponse à vos questions en vidéo car c’est bien trop long de faire un article avec tout ces détails. Si vous n’avez pas poser votre question ou si suite à la lecture de cet article vous avez d’autres questions, je vous invite à me la poser soit en commentaire ici ou sur Intagram : Audrey DONATONI si vous preférez.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s